FSALE
AALE de l'Allier: Inhumation du sergent (er) Bernard Jean-Joseph

AALE de l'Allier: Inhumation du sergent (er) Bernard Jean-Joseph

  L’Amicale des Anciens de la Légion Etrangère de l’Allier a été confronté à la disparition hélas programmée d’un de ses membres parmi les plus attachants et fidèles.

Major (er) Hubert Midy: "Les Héros de toutes les guerres": 1918

Major (er) Hubert Midy: "Les Héros de toutes les guerres": 1918

                                                      SERIE, LES HEROS DE TOUTES LES GUERRES. 1918.

AG et CA à l'Amicale de pays d'Aix et de la Sainte Baume

AG et CA à l'Amicale de pays d'Aix et de la Sainte Baume

Après la mise en place récente d’un nouveau directeur à la tête de l’Institution des Invalides de la Légion Etrangère, le hasard des choses et du calendrier offrait à l’Amicale…

Centenaire de l'Amicale de Genève: 20 mars 2018

Centenaire de l'Amicale de Genève: 20 mars 2018

En 2015, Antonio Da Silva Manteigas, ancien du 2ème REP ayant participé à l’opération “Bonite” à Kolwezi, prend la présidence de l’Amicale des Anciens de la Légion Etrangère de Genève:…

-->

"La rue appartient à celui qui y descend..."

Mieux vaut un petit chez soi qu’un grand chez les autres:

Sans langue de bois, une question s’impose:

“Quelle est donc cette volonté affichée par les dirigeants de l’AALE d’Aubagne et de sa Région qui consiste à préférer payer l’électricité, le chauffage, les impôts locaux, la taxe d’habitation, les assurances, les réparations et l’entretien courant pour un petit local où seul un groupe peut y trouver place ? Ne serait-ce pas plus simple de demander à la maison mère de la Légion ou à la Mairie, un hébergement comme le font, bon nombre d’associations, de quoi, à ne point douter, faire une substantielle économie qui aérerait un budget toujours délicat qui subit, à l’image de beaucoup d’amicales, l’inflation programmée des conséquences de la disparition de nombreux membres actifs. Ce constat incontournable qui oblige la FSALE à réagir avec un instinct de survie, s’imposant entre autres réactions à demander à ses sociétés de soigner particulièrement l'accueil de tout jeune, nouveau ancien légionnaire ? “

 

Un discours très écouté et très attendu.

L’idée du capitaine (er) José Gil, adoptant celui de ses prédécesseurs, résulte d’une logique irréfutable qui consiste à penser: “qu’un siège social, pour être efficace, doit pouvoir accueillir, au centre ville même, tout légionnaire et ancien légionnaire en imposant la priorité à faire en sorte que dès l’entrée, il se sente chez lui et non chez les autres… “ il s'exprimait en ces termes:

« Il y a une vingtaine d’années, l’AALE a emménagé dans ce local, situé au centre d’Aubagne, ouvert les mardis, jeudis et samedis matin, il permet à un grand nombre d’anciens qui résident en ville, de pouvoir le rejoindre à pied, afin d’échanger, d’avoir des informations, de donner des nouvelles de camarades, autour d’un café-croissants ou d’une bière. Sur rendez-vous, le Président ou un membre du Comité Directeur peut recevoir à tout moment un ancien ayant des difficultés. Acheté le 19 mai 1998, ce local de 34m2 est composé d’une grande pièce, d’un coin bureau fermé et d’un bloc sanitaire. Après une vingtaine d'années de bons et loyaux services, une rénovation s’imposait, cette réalisation a été menée à son terme grâce à la participation active d’une soixantaine de membres et d’amis. »

 

La foule amassée tout au long des trottoirs de la rue pour entendre la bonne parole d'un Président comblé...

Il faut bien admettre que nos anciens s’y sentent bien chez eux et qu’ils aiment beaucoup s’y retrouver pour partager le verre de l’amitié, l’accueil est toujours fraternel et chaleureux, ils évitent ainsi d’être perdus au milieu d’un bistrot de la ville à rechercher un contact humain au comptoir "des paroles inutiles"… de plus, inconvénient de taille, “Vigipirate et sentinelles” n’arrangent pas l’accès au quartier ni aux locaux des collectivités locales; voila bien quelques atouts à mettre à l’avantage de ce “pied à terre” en ville.

Et c’est ainsi que le jour de l’inauguration du local nouvellement rafraichi arriva.

Les petits plats étaient mis dans les grands, un ruban “vert et rouge” fermait la porte d’entrée du local, même la rue avait été bloquée par monsieur le maire d’Aubagne, ne dit-on pas: “que celle-ci appartient à celui qui y descend ?”

Avec la présence du colonel O’Mahony, colonel adjoint au COMLE, le chef de Corps du 1er Régiment étranger le lieutenant-colonel Dujon, le lieutenant-colonel Canaux de Bonfils, représentant le Chef de Corps du 1er REC, le lieutenant-colonel Bouchez, directeur de l’IILE, le lieutenant-colonel Normand, sous-chef d’Etat-Major du COMLE et le lieutenant-colonel Demuys, patron du FELE, tout le petit monde des militaires de la région était représenté ce samedi 30 septembre 2017, entouré des représentants civils autour de monsieur Casey, maire d’Aubagne. L’évènement marquait l’obstination d’une équipe dynamique et ce n’est rien de dire que les résultats ne se sont pas fait attendre dès le début de la prise de fonction de son nouveau président, l’aventure avait déjà commencé avec la rénovation du cimetière “des Passons” menée “tambours battants” avec une efficacité remarquable par les précieux et incontournables maîtres d’oeuvres et bénévoles de l’Amicale.

 

La représentation parfaite de la capacité d'accueil du local.

Bienvenue à chaque membre de la communauté légionnaire et à ses amis, le siège social de l’AALE d’Aubagne et de sa Région est en mesure de vous accueillir, le mot de la fin appartient au capitaine (er) José Gil: “ Nous devons cette réalisation à nos membres et à nos amis et c’est bien ceux-ci que je veux mettre à l’honneur et leur dire Bravo, double bravo ! et surtout, un grand merci !"

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 625 invités et aucun membre en ligne