FSALE
CAMERONE à VICHY: Amicales 03 - 63 et 42

CAMERONE à VICHY: Amicales 03 - 63 et 42

  Nous avions le souci comme toute Amicale d’Anciens légionnaires, digne de ce nom, de commémorer Camerone, un des rendez-vous incontournables de l’année.   Cette année, les trois Amicales de…

Inauguration du monument aux Morts le 30 avril 1931

Inauguration du monument aux Morts le 30 avril 1931

  EPHEMERIDE           LE  CENTENAIRE  DE  CAMERONE     L’INAUGURATION DU MONUMENT AUX MORTS   SOURCE : Le Progrès de Bel-Abbés du mardi 28 avril 1931.

Interviews de pensionnaires de l'IILE de Puyloubier

Interviews de pensionnaires de l'IILE de Puyloubier

  J’ai en mémoire, une réelle émotion quand une émission de télévision présentait l’Institution des Invalides de la Légion Etrangère, l’édifice de solidarité légionnaire. Emotion, lorsque des pensionnaires sélectionnés et…

-->

 

 

Sur une photo prise il y a quelque temps,on peut voir qu’il neige sur une tombe délabrée dans un cimetière perdu: celle du caporal-chef Michel Duchêne. Aujourd’hui, le soleil illumine sa sépulture. Il est vrai que la météo est capricieuse dans ce coin de France et n’avait pas prévu cette tempête dévastatrice qui créa de terribles couloirs dans les forêts de la région. Propos hors sujet? Peut-être, bien qu’il faille ce “fond d’écran” pour présenter “La Chapelle-Taillefert”, petit village de 350 âmes de la Creuse, endroit choisi par un ancien légionnaire discret afin d’y attendre paisiblement… la fin du monde. En fait, tous les gens du village connaissaient cet ancien légionnaire haut en couleur qui ne quittait jamais son bérêt vert… Nul n’était capable de dire pourquoi il avait choisi ce coin de terre comme point de chute, peut-être tout simplement avait-il entendu parler de la dimension humaine des petits villages français… il est vrai qu’ici chacun se connait et y résider, c’est inévitablement être connu de tous?

Sans nouvelles de lui, son ami de toujours, l’ancien caporal-chef Jean-Paul Gaillot, tenta de reprendre contact; qu’elle ne fut sa surprise, sa déception et sa peine, quand, au bout de ses recherches, il se retrouva devant une tombe abandonnée, un tas de terre où une simple croix en bois donnait l’identité de la personne inhumée en ce lieu: “Michel Duchêne ancien légionnaire”.

Ce fut le début d’une quête longue et difficile de moyens financiers pour donner une supulture digne à son ami. Sollicitée, la Légion, par l’intermédiaire du Directeur de son Foyer d’Entraide, le lieutenant-colonel Hervé Demuy, répondit favorablement à cet appel.

Et c’est ainsi que ce samedi 08 avril 2017, l’ancien caporal-chef Jean-Paul Gaillot pouvait organiser “l’inauguration” de la nouvelle tombe de l’ancien caporal-chef Duchêne en présence des Présidents et membres de trois amicales (Allier, Loire et Puy de Dôme) et de nombreuses personnalités et associations d’anciens combattants ainsi que le général (2s) Pascal Néron-Bancel, délégué du Président de la FSALE, et le lieutenant-colonel Ancelet, délégué militaire départemental.

Tombe caporal-chef Michel Duchêne rénovée.

 

“Dormez que nul regret ne vienne vous hanter;

Dormez dans cette paix large et libératrice

Où ma pensée en deuil ira vous visiter !”

                                               Capitaine de Borelli

 

“La Légion n’abandonne pas ses morts”, ce n’est pas un vain mot.

CM

 

 

 

 

 

 

 

 

 

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 485 invités et aucun membre en ligne