FSALE

Dans le cadre de l’ouverture des célébrations du centenaire de la Grande Guerre, l’amicale italienne (ANIEL) dès le 11 novembre dernier définissait son programme d’activité pour 2014.

 

Devoirs de mémoire oblige, une cérémonie, présidée par le consul général de France Joël Meyer, avait lieu le 11 novembre 2013 à Milan en présence des étudiants du lycée français “Stendhal”.

 

Bénéficiant d’une lumière intense projettée par un soleil milanais généreux, inhabituel et insolite, qui éclairait en réchauffant le pavé du “Sacrario dei caduti milanési”, temple de la victoire, le consul général de France s’exprimait devant des dizaines de participants pour la plupart francophone: “les commémorations vouées aux soldats morts pendant la Première Guerre mondiale doivent être un symbole fort d’unité contre la tentation de l’oubli et un signe d’espoir pour les générations à venir”. L’horloge du siècle le plus meurtrier de l’humanité s’est achevé mais notre mémoire saigne toujours. La trace de la grande Guerre est inscrite dans chaque famille, comme un patrimoine qui est entretenu, de génération en génération, par des témoignages poignants, souvenirs immortalisés de ceux qui ont vécu l’horreur”.

 

L’amicale italienne des anciens légionnaires ne saurait être absente des initiatives qui seront organisées pour faire connaitre et rappeler une tragédie mondiale dont la chape d’horreurs dépasse l’imagination. Plus éloignée que d’autres dans le temps, la guerre de 14-18 demeure pourtant proche de nous par sa force d’émotion. Obstinément, l’amicale, conformément au mot d’ordre du Président fédéral, entend prendre sa part au devoir de mémoire de l’humanité et de l’inhumanité de cette guerre afin de vacciner contre l’amnésie les générations futures. Elle sera un des témoins qui raviveront la mémoire collective d’une société qui ne prête plus aux sacrifices de nos anciens des différentes guerres qu’une attention ennuyée qu’accentue un accueillant silence, conséquence d’une quasi ignorance.

 

Consciente de cette situation et afin d’éviter que les cérémonies officielles n’ouvrent le chemin de l’oubli; l’Amicale Nationale Italienne des Anciens de la Légion étrangère donne un premier grand rendez-vous, programmé le 17 juin 2014 à Radicofani, devant le monument érigé par l’amicale au souvenir des morts de toutes les guerres.

 

Amicale d'Italie - ANIEL.

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 214 invités et aucun membre en ligne