FSALE
Saint Georges avec le 1er REC à Carpiagne

Saint Georges avec le 1er REC à Carpiagne

Quand se présente la célébration de Saint Georges pour les cavaliers, celle de Camerone n’est jamais bien loin ainsi que la Sainte Barbe des Sapeurs de Noël, les deux fêtes…

CAMERONE à VICHY: Amicales 03 - 63 et 42

CAMERONE à VICHY: Amicales 03 - 63 et 42

Nous avions le souci comme toute Amicale d’Anciens légionnaires, digne de ce nom, de commémorer Camerone, un des rendez-vous incontournables de l’année. Cette année, les trois Amicales de la région…

Interviews de pensionnaires de l'IILE de Puyloubier

Interviews de pensionnaires de l'IILE de Puyloubier

  J’ai en mémoire, une réelle émotion quand une émission de télévision présentait l’Institution des Invalides de la Légion Etrangère, l’édifice de solidarité légionnaire. Emotion, lorsque des pensionnaires sélectionnés et…

-->

C’est toujours une journée de grande émotion, lorsque nous nous réunissons autour de la famille de l’un des nôtres, au moment de son départ pour le dernier voyage, là ou  nous serons tous réunis un jour.

 

 Aujourd’hui, c’est notre compagnon le Sergent COURCIER Paul qui rejoignait nos anciens dans le caveau de l’amicale, décédé le 06 Janvier 2011.

 

COURCIER a eu une courte mais glorieuse jeux de guerre - char carrière à la Légion. Il est né à MOSTAGANEM (Algérie) le 8 Mai 1923.

 

Le 29/08/1939,  Il s’engage pour 5 ans à la Légion, alors âgé de  16 ans et demi,

 certainement motivé par le début de la 2ème guerre mondiale.

 

 Le 27 Avril 1943,  au cours d’une  action héroïque (Sergent. Chef de Groupe) il est gravement blessé.

Ci-dessous le texte abrégé paru dans le JO le 16/09/1945 :

 

« Dans la région BOU-ARADA (Tunisie) le 27 Avril 1943 a eté grièvement blessé au moment où, sous un tir d’arrêt de l’ennemi, qui a décimé son groupe, il tentait personnellement de mettre son fusil-mitrailleur en batterie.»

 

Il reçoit pour cet acte de bravoure la croix de guerre 1939-1945 avec palme et l’attribution de la Médaille Militaire à titre  exceptionnel.

 

Invalide à 90%, il quitte la Légion  au bout de 5 années de services.

En 1980, il est promu « Chevalier dans l’ordre de la Légion d’Honneur ».

 

Vous avez servi avec « Honneur et Fidélité !

Requiescat in Pace  Ubi Légio.

 

 

AALE de Puyloubier.

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 321 invités et aucun membre en ligne