FSALE
Centenaire de l'Amicale de Genève: 20 mars 2018

Centenaire de l'Amicale de Genève: 20 mars 2018

En 2015, Antonio Da Silva Manteigas, ancien du 2ème REP ayant participé à l’opération “Bonite” à Kolwezi, prend la présidence de l’Amicale des Anciens de la Légion Etrangère de Genève:…

Histoire 14/18: LcL (er) Antoine Marquet: "Le Christ des tranchées""

Histoire 14/18: LcL (er) Antoine Marquet: "Le Christ des tranchées""

"Le Christ des tranchées"                                                                           La participation portugaise à la première guerre mondiale est rarement évoquée. Les causes de cet engagement sont diverses et assez mal connues. L’assassinat du roi…

AG de l'Amicale des Anciens de la Légion étrangère du Val d'Oise

AG de l'Amicale des Anciens de la Légion étrangère du Val d'Oise

Le dimanche 04 février 2018 s’est déroulée l’Assemblée Générale de l’Amicale des Anciens de la Légion Etrangère du Val d’Oise, dans la salle d’honneur de la Mairie de Villiers Adam…

Assemblée Générale de l'AALE 35

Assemblée Générale de l'AALE 35

C’est par une très belle journée ensoleillée et en présence du général Mariotti, représentant du grand Ouest pour la FSALE, que l’AALE 35 a tenu son assemblée générale comme tous…

-->

Le 7 mai 1954, la bataille de Dien-Bien-Phu s'est terminée après 56 jours de combats dans cette cuvette, par la victoire vietnamienne sur les troupes coloniales françaises, mettant fin à cette sanglante bataille et à la présence française en Indochine.

À l'occasion de ce 60e anniversaire, Maurice Jarry, maire, et le major Jean-Yves Durand, président de l'amicale des Anciens de la Légion étrangère de Maine-et-Loire, ont tenu à rendre hommage au sous-lieutenant Gérard Boisbouvier, disparu à Dien-Bien-Phu, à l'âge de 25 ans, à quelques jours de la fin de la guerre.

Plusieurs anciens combattants d'Indochine s'étaient déplacés pour cette cérémonie. Parmi eux, M. Unterlechner, officier de la Légion d'honneur, qui a été affecté à Hanoï en octobre 1953, puis à Dien-Bien-Phu. Prisonnier, il a passé sept mois en captivité et a effectué la « marche de la mort » de 700 km. Jacques Roisieux a, lui, passé trois ans en Indochine.

C'est donc avec une grande émotion que ces combattants d'Indochine ont honoré la mémoire de Gérard Boisbouvier, en accrochant une rose sur la plaque de la place de la commune qui porte son nom, eux, dont la devise était : « on n'abandonne ni les blessés, ni les morts ».

SOURCE : OUEST FRANCE

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 335 invités et aucun membre en ligne