FSALE
L'horloge du siècle le plus meurtrier s'est elle arrêtée ?

L'horloge du siècle le plus meurtrier s'est elle arrêtée ?

2018, commémoration du centenaire de la signature de l'armistice de 1918, symbole fort contre l'oubli, signe d'espoir pour les générations d'aujourd'hui ? L'horloge du siècle le plus meurtrier de l'Histoire…

Séance de tir pour un groupe de l'AALEV de Vaucluse.

Séance de tir pour un groupe de l'AALEV de Vaucluse.

Très intéressante séance de tir pour l’AALEV de Vaucluse au centre d’instruction de l’Armée de l’Air à Orange le mercredi 14 février 2018.

Départ en retraite du père Yannick LALLEMAND

Départ en retraite du père Yannick LALLEMAND

Messe célébrée le mercredi 15 février 2018 par le père Yannick Lallemand à la chapelle du quartier Viénot à Aubagne qui part en retraite de prières au crépuscule de sa…

-->

Couiza accueillera la rando solidaire de la Légion étrangère la nuit de la Saint-Jean, le 23 juin. Une opération qui vise à aider les anciens légionnaires en difficulté.

La solidarité est un mot qui résonne fort dans la tête des légionnaires.

L'article 2 du code d'honneur de cette force combattante qui jouit d'un grand prestige, ne stipule-t-il pas que «chaque légionnaire est ton frère d'armes, quelle que soit sa nationalité, sa race, sa religion. Tu lui manifestes toujours la solidarité étroite qui doit unir les membres d'une même famille» ?

Solidaire dans l'action, la Légion étrangère l'est aussi une fois que les armes se sont tues, vis-à-vis de ceux qui, après avoir payé de leur personne, sont restés en panne.

L'institution des invalides de la Légion étrangère (IILE), installée au pied de la montagne Sainte-Victoire en Provence, est parfois le dernier refuge pour d'anciens légionnaires qui y terminent leur vie.

Mais le rôle du foyer d'entraide de la Légion étrangère (FELE) va plus loin, puisque ce système de solidarité spécifique a pour mission d'aider à la réinsertion professionnelle et sociale d'anciens réformés par suite de blessures contractées en service ou par maladie, ou ceux encore qui, de retour dans le monde civil n'ont pas réussi à y retrouver leur place.

Chaque année depuis 2010, une randonnée cyclo sportive créée par le 4e régiment étranger de Castelnaudary focalise attention et énergie dans la zone où se déroule la manifestation, créant le mouvement de solidarité nécessaire pour recueillir des dons.

Le produit de ces derniers ajoutés aux frais d'inscription des participants, une centaine de légionnaires regroupés en cinq groupes de 20, permet de lever des fonds (l'objectif est d'atteindre la barre des 200 000 €) qui sont affectés à l'entretien des bâtiments, au confort des pensionnaires comme la rénovation des chambres.

Cette année, l'épreuve, qui s'effectuera du 23 au 26 juin prochain, cible les Pyrénées et relâchera pour l'étape du 23 au 24 à Couiza, en provenance de Castelnaudary. La Légion installera un véritable village avec stands et animations, musique (de la Légion bien sûr), réceptions sous la tente avec la collaboration de l'ensemble des acteurs locaux. L'arrivée du prologue est prévue entre 15 et 16 heures le 23 juin. Le départ le lendemain pour Prades aura lieu à 8 heures devant le château des ducs de Joyeuse.

SOURCE : La Dépêche du Midi

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 1783 invités et aucun membre en ligne