FSALE
L'horloge du siècle le plus meurtrier s'est elle arrêtée ?

L'horloge du siècle le plus meurtrier s'est elle arrêtée ?

2018, commémoration du centenaire de la signature de l'armistice de 1918, symbole fort contre l'oubli, signe d'espoir pour les générations d'aujourd'hui ? L'horloge du siècle le plus meurtrier de l'Histoire…

Séance de tir pour un groupe de l'AALEV de Vaucluse.

Séance de tir pour un groupe de l'AALEV de Vaucluse.

Très intéressante séance de tir pour l’AALEV de Vaucluse au centre d’instruction de l’Armée de l’Air à Orange le mercredi 14 février 2018.

Départ en retraite du père Yannick LALLEMAND

Départ en retraite du père Yannick LALLEMAND

Messe célébrée le mercredi 15 février 2018 par le père Yannick Lallemand à la chapelle du quartier Viénot à Aubagne qui part en retraite de prières au crépuscule de sa…

-->

Un hommage à Blaise Cendrars et un hêtre rouge planté pour ne pas oublier. Ces deux actions ont été menées de front à Tilloloy, samedi 13 décembre, dans le parc du château. Car c’est à cet endroit qu’est visible «  le cèdre de Cendrars », note le maire, Gérard Comyn. «  Nous pouvons encore voir les traces des balles qui l’ont percuté. Ce cèdre a servi d’observatoire aux poilus durant la Grande Guerre, comme Blaise Cendrars  », à l’époque jeune recrue de la Légion étrangère.

D’autres événements en préparation pour le centenaire

Ce cèdre est mort «  comme les combattants de 14-18  », insiste le maire, lyrique. Alors, la municipalité a décidé de planter un arbre, pour se souvenir des combats de la Légion étrangère, de ses soldats qui ont été enterrés dans le parc du château et de Blaise Cendrars, le poète. Pas de cèdre, mais un hêtre rouge a été planté par les élus.

Ce n’est qu’un premier pas vers les commémorations de la Grande Guerre que comptent mener la commune de Tilloloy et l’Association culturelle de Tilloloy.

Au 1er  mai 2015, une exposition autour de la création de la Croix de guerre pourrait se tenir au château. Pourquoi la Croix de guerre ? Parce que cette médaille a été créée en avril 1915. Il s’agit de la première décoration pour les simples soldats. Celle-ci a été inventée au château de Davenescourt. Mais cette histoire sera à découvrir l’an prochain.

Source : LE COURRIER PICARD

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 1841 invités et aucun membre en ligne