FSALE
Saint Georges avec le 1er REC à Carpiagne

Saint Georges avec le 1er REC à Carpiagne

Quand se présente la célébration de Saint Georges pour les cavaliers, celle de Camerone n’est jamais bien loin ainsi que la Sainte Barbe des Sapeurs de Noël, les deux fêtes…

CAMERONE à VICHY: Amicales 03 - 63 et 42

CAMERONE à VICHY: Amicales 03 - 63 et 42

Nous avions le souci comme toute Amicale d’Anciens légionnaires, digne de ce nom, de commémorer Camerone, un des rendez-vous incontournables de l’année. Cette année, les trois Amicales de la région…

Interviews de pensionnaires de l'IILE de Puyloubier

Interviews de pensionnaires de l'IILE de Puyloubier

  J’ai en mémoire, une réelle émotion quand une émission de télévision présentait l’Institution des Invalides de la Légion Etrangère, l’édifice de solidarité légionnaire. Emotion, lorsque des pensionnaires sélectionnés et…

-->

L’amicale des anciens de la Légion étrangère de la Côte d’Or s’est retrouvée, selon la tradition, le samedi 31 janvier 2015 pour fêter les Rois, au mess de la Gendarmerie à Dijon.

 

A cette occasion, le colonel (er) Pierre Briere, président de l’amicale a remis la croix de chevalier de la Légion d’Honneur à l’ancien légionnaire Gérard Gille, ancien du 1er Bataillon du 3°REI en Indochine, à la 2ème Compagnie, sous les ordres du célèbre capitaine Antoine Mattei, avec, comme chef de poste, le lieutenant Jaluzot, surnommé “Kopfshuss”. Cette remise de décoration fut l’occasion d’évoquer l’attaque, repoussée, du poste de Bo Cung (Tonkin) par 2500 Viêt-minh, le 6 octobre 1950, qui vaudra au légionnaire Gille, un redoutable tireur FM, une citation à l’ordre du corps d’armée (1).

 

Un apéritif concluait cette émouvante cérémonie.

 

L’Assemblée, nombreuse malgré la neige tombéeen abondance le matin même, se retrouvait pour un excellent déjeuner auquel le général Jean-Luc Favier, commandant la Région de Gendarmerie de Bourgogne et grand ami de la Légion, nous faisait l’honneur de participer.

 

Les chants nombreux et la gaieté qui régna tout au long du repas prouvèrent, s’il en était besoin, que les traditions légionnaires sont toujours vivantes chez les Anciens.

 

 

(1): Sur le légionnaire Gille et l’attaque du poste de Bo Cung, lire les articles dans les numéros 730 et 731 de “Képi Blanc”.

 

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 465 invités et aucun membre en ligne