FSALE
Saint Georges avec le 1er REC à Carpiagne

Saint Georges avec le 1er REC à Carpiagne

Quand se présente la célébration de Saint Georges pour les cavaliers, celle de Camerone n’est jamais bien loin ainsi que la Sainte Barbe des Sapeurs de Noël, les deux fêtes…

CAMERONE à VICHY: Amicales 03 - 63 et 42

CAMERONE à VICHY: Amicales 03 - 63 et 42

Nous avions le souci comme toute Amicale d’Anciens légionnaires, digne de ce nom, de commémorer Camerone, un des rendez-vous incontournables de l’année. Cette année, les trois Amicales de la région…

Interviews de pensionnaires de l'IILE de Puyloubier

Interviews de pensionnaires de l'IILE de Puyloubier

  J’ai en mémoire, une réelle émotion quand une émission de télévision présentait l’Institution des Invalides de la Légion Etrangère, l’édifice de solidarité légionnaire. Emotion, lorsque des pensionnaires sélectionnés et…

-->

Alain Coudié, chef de musique hors classe, ancien musicien de l'Harmonie bagnéraise, est décédé à l'âge de 77 ans, à Carnoux-en-Provence, où il avait pris sa retraite.

Ce natif de Revel vivait à Bagnères en famille (son père étant comptable aux usines Soulé). Avec ses études à Bagnères, Alain s'est consacré à la musique et a appris la trompette au sein de l'Harmonie bagnéraise, puis les poursuivit au conservatoire de Bordeaux où il obtient un premier prix.

Il devança l'appel et s'engagea dans la musique militaire à Briançon, puis en Algérie, à Relizane, à la Nouba du 21e régiment de tirailleurs.

Il passa les examens qui l'amenèrent à se trouver dans les rangs de la Légion étrangère, au 2e REP (Régiment étranger de parachutistes), puis à la musique principale (sous-chef de musique). Il terminera chef de musique hors classe (colonel) d'une des plus célèbres musiques militaires admirées du monde entier.

Que de chemin parcouru pour le trompettiste de l'Harmonie bagnéraise ! Corniste puis cor d'harmonie, pianiste, il apprend la composition, suit des cours de chef d'orchestre à Nice, avec Von Karajan, franchit tous les échelons de la fonction de chef de musique jusqu'à être classé hors classe, le grade le plus élevé, soit plus de 30 ans à la Légion étrangère.

Une carrière remarquable (NDLR : j'ai eu l'honneur de servir à ses côtés, comme sous-officier musicien durant treize ans au sein de la musique principale de la Légion étrangère). Il restera à jamais l'une des figures les plus marquantes de l'Harmonie bagnéraise, c'est avec une grande tristesse qu'ils pensent à sa famille, à Rose-Marie sa veuve, à Alexandre et Nathalie ses enfants, et partagent leur peine. Adieu Alain.

G. Bringuier

SOURCE : LA DEPECHE du MIDI

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 409 invités et aucun membre en ligne