FSALE

 

Le vendredi 8 mai 2015 à Frechen en Allemagne, les membres et amis de l’amicale des anciens légionnaires fêtaient: “la libération de la dictature nazie”, 70 ans après la fin de la 2ème guerre mondiale et marquaient par une cérémonie de recueillement au cimetière Saint Audomar devant le monument aux Morts de la Guerre, le souvenir de leurs camarades décédés quelques jours après l’anniversaire de Camerone.

 

Les anciens de la Légion étrangère de Frechen se réunissent tous les mois; tous ont combattu en Algérie, 5 d’entre-eux ont participer à la guerre d’Indochine et l’un d’entre-eux survivant de captivité ne pesait à sa libération qu’une quarantaine de kilos.

 

Norbert A.BISCHUR qui a écrit le livre: “les mythes de la Légion étrangère”, ancien d’une des compagnies sahariennes de la Légion, justifiait l’attachement des anciens de l’amicale à ce genre de manifestations par leur engagement volontaire au titre de la Légion étrangère et leur sentiment incorruptible d’appartenir à une communauté qui a pour principe: “légionnaire un jour, légionnaire toujours”.

 

Au temps de leurs engagements, dans les années 50, la Légion étrangère était composée de 70 à 80 % de jeunes allemands.

 

 

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 66 invités et aucun membre en ligne