FSALE

C’est sous un ciel agité où s’affrontaient le vent et la pluie que notre trésorier, Fernando Alves Monteiro, dévoila des dons inattendus de grand sorcier en implorant l’Éternel pour qu’une accalmie s’établisse. Ses souhaits furent exaucés à la satisfaction de tous et aussi, à notre plus grande stupéfaction…

 

C’est ainsi que la commémoration du 153e anniversaire de Camerone, à Roanne, pouvait se dérouler dans d’excellentes conditions au sein du vieux cimetière ce 23 avril 2016.

 

Quatre amicales accompagnées de leur drapeau marquaient, par la présence de leurs représentants, la fraternité d’armes indispensable soutien à une amicale de la Loire renaissant de ses cendres…

 

La cérémonie sobre et discrète présidée par monsieur Christian Maisonneuve, chargé des Anciens Combattants auprès de la mairie de Roanne et du général (2s) Pascal Neron-Bancel, délégué de la FSALE, se déroulait devant l’imposant monument aux morts de la ville.

 

Après le récit du combat fait avec autorité et grande maîtrise par l’adjudant (er) José Granchino-Louro, le chef de bataillon (er) Christian Morisot, nouveau président de l’AALE-Loire, prenait la parole :

 

Camerone est considéré comme le fait d’armes le plus célèbre de la Légion étrangère. Ce combat symbolise la force d’intégration de la Légion étrangère et ses valeurs qui sont le caractère sacré de la mission, la fidélité à la parole donnée au service de la France et la communauté de destin choisie et acceptée par tous.

De Camerone monte une poésie spéciale, une atmosphère difficile à recréer, c’est le sens de la plénitude du sacrifice et du désintéressement dans l’action. Partout dans le monde il y a un ancien légionnaire qui, ce jour-là, laisse vagabonder sa pensée vers la main du capitaine Danjou devant laquelle il défila naguère.”

 

A l’issue, la journée se poursuivait dominée par une ambiance fraternelle qui unissait tous les participants dans l’esprit de Camerone.