FSALE

« ILS ONT DONNE LEUR PRESENT POUR NOTRE AVENIR »

-UN COUPLE HORS DU COMMUN-

SZABO Etienne ,Adjudant/Chef Légion étrangère(13éme DBLE)-

SZABO Violette, son épouse (Lieutenant dans le Service Secret Britannique)

-Adjudant/Chef SZABO –

Né le 4 mars 1910 à l’ESTAQUE (13). Mort au combat le 24 octobre 1942 à El ALAMEIN. Engagé volontaire le 22 juillet 1927 au titre de la Légion étrangère, il est affecté au 2éme Régiment étranger au Maroc. Pendant ses campagnes, il gravira tous les échelons :

Caporal le 01-07-1930- - -Sergent le 31-12-1933- Sergent/chef le 14-07-1940- Adjudant le 01-05-1941- Adjudant/chef le 01-10-1941. Sa carrière comporte de nombreuses campagnes :

ALGERIE et MAROC du 28-07-1927 au 18-07-1930. (2éme RE)

INDOCHINE : Du 18-07-1930 au 17-06-1935. (1er BFC du 1er RE)

LEVANT du 05-05-1936 au 25-05-1938. ( au 1er BFC du 1er RE)

ALGERIE et SAHARA du 04-06-1938 au 05-03-1940.

ANGLETERRE : Rejoint les Forces Françaises Libres en juillet 1940.(13éme DBLE)

Campagnes contre l’ALLEMAGNE du 26-04-1940 au 24-10-1942. ( 13éme DBLE) : NORVEGE,ANGLETERRE,CAMEROUN,ERYTHREE et SYRIE .

Le S/C Etienne SZABO avait défilé avec la 13éme DBLE le 14 juillet 1940 devant le cénotaphe de White Hall, après que le Général de GAULLE y eut déposé une gerbe. Le défilé des « Free French » avait enthousiasmé les Anglais. Quelques centaines d’hommes, marins, aviateurs, légionnaires et des jeunes engagés, sans armes, défilèrent avec une allure indomptable.

Il avait 30 ans, avait servi la FRANCE avec honneur et fidélité depuis l’âge de 17 ans, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et en Indochine. Il venait de se battre à NARVICK. A LONDRES, il rencontra Violette, née BUSHELL. Une sérieuse idylle avait commencé, et comme le départ du Régiment était imminent, ils décidèrent de se marier. La cérémonie simple et joyeuse eut lieu à ALDERSHOT le 21 aout 1940, en présence du Général KOENIG et de quelques légionnaires.

Quelques jours plus tard, la Légion embarquait et Violette resta chez ses parents. SZABO bénéficia d’une permission depuis Le Caire durant l’été 1941 De cette deuxième « lune de miel» naquit Tania, le 8 juin 1942.

Juste au même moment, l’A/C SZABO se trouvait à BIR-HAKEIM, au centre des combats de la guerre du désert. Le destin ne lui fit pas connaître sa fille : A la tête de sa section, il fut mortellement blessé le 24 octobre 1942 à EL ALAMEIN.

CITATIONS ET DECORATIONS :

« S/C SZABO Etienne-Chef de groupe 81 de tout premier ordre. A commandé brillamment son groupe pendant toute la campagne d’Erythrée. A confirmé ses belles qualités militaires en neutralisant totalement par son tir précis, au cours de l’attaque de NASSANA le 8 avril 1941, un ouvrage ennemi très important, l’obligeant à se rendre. »

-Cette citation comporte l’attribution de la Croix de Guerre 39-45 avec palme-

« Adjudant SZABO Etienne-Concession de la Médaille Militaire le 19 mai 1942 »

« Adjudant-Chef SZABO Etienne-Exemple de courage et de mépris du danger, a été gravement blessé le 24 octobre 1942.A été à nouveau mortellement blessé dans l’ambulance qui l’évacuait. »

-Cette citation, à titre posthume comporte, l’attribution de la Croix de Guerre avec étoile d’argent.

-Nommé à titre posthume dans l’Ordre national de la Légion d’Honneur le 9 aout 1952.

Le S/C SZABO et son épouse Violette en Angleterre.


SZABO Violette Reine Elisabeth (Lieutenant du SOE)

Née le 26-06-1921, de père anglais (BUSCHELL) et de mère française(LEROY) à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).Elle épouse le 21-08- 1940 le S/C SZABO de la 13éme DBLE, Unité qui s’engagea, au retour de Norvège, dans les FFL (Forces Françaises Libres).

Violette SZABO sert comme opératrice de contrôle de tir d’une batterie anti-aérienne qu’elle quitte en avril 1942, pour préparer la naissance de sa fille Tania, le 8 juin 1942.A la mort de son mari, elle décide de faire la guerre autrement contre l’Allemagne.

Elle devient résistante et agent secret britannique, de la section F du SPECIAL OPERATIONS EXECUTIVE. Nom de guerre « Louise », nom de code « couturière ». Autre pseudo : Vicky TAYLOR. Le 5 avril 1944, lors de sa première mission, elle est parachutée près de Cherbourg. En juin 1944, pour sa deuxième, elle est parachutée près de Sussac (Haute-Vienne. Blessée dans une embuscade le 7 juin 1944, elle y fut arrêtée. Transportée au SD de Limoges, elle fut interrogée et torturée.

Interrogée plusieurs semaines à Paris, puis détenue au secret dans les prisons du Reich, elle fût déportée le 08-08-1944 à Ravensbrünck et exécutée d’une balle dans la tête le 05-02-1945. Son corps fût incinéré.

Une stèle est érigée en son honneur à Pont-Remy (Oise) et une rue porte son nom à Noyelles-sur-mer.

Titulaire de la Croix de guerre avec étoile d’argent(1947), de la Médaille de résistance(1973) et de la King George Cross(1946)-

Elle est honorée au mémorial de Valençay (36)-


 Violette SZABO

 

NB : Selon des sources britanniques (mémoires de sa fille Tania) et françaises(Wikipédia),

SZABO serait Lieutenant FFL, et donc nommé capitaine à titre posthume. Or ses documents

militaires le disent mort au combat en tant qu’Adjudant/Chef, puis décoré à titre posthume

de la Légion d’Honneur le 9 aout 1952 avec ce grade d’Adjudant/Chef (Archives militaires

du BAVCC de Caen et du CAPM de Pau). En outre, son dossier militaire n’est pas aux

archives militaires de Vincennes, où sont archivés les dossiers officiers.

Sources : Bureau des Archives des Victimes des Conflits Contemporains de Caen-

Centre des Archives du Personnel Militaire de Pau-

Mémoires de Tania SZABO-

 

Major (er) MIDY-FSALE -En charge de la mémoire.

 

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 108 invités et aucun membre en ligne