FSALE
Série, les Héros de toutes les guerres: 1918 Lieutenant OVINGTON

Série, les Héros de toutes les guerres: 1918 Lieutenant OVINGTON

     Lieutenant OVINGTON SERIE, LES HEROS DE TOUTES LES GUERRES : 1918. A la déclaration de la guerre le 2 aout 1914, un certain nombre d’étrangers émirent spontanément le désir de…

AALE Aix et la Sainte Baume: décès de l'ADC (er) J.M FILIPPINI

AALE Aix et la Sainte Baume: décès de l'ADC (er) J.M FILIPPINI

Annonce de l'adjudant-chef (er) Alain Angot, président de l'Amicale des Anciens de la Légion Etrangère d'Aix et de la Sainte Baume: "Chers amis, C’est avec une profonde tristesse que je…

Communication oblige...

Communication oblige...

  Traditionnellement, nous avons tout le mois de janvier pour formuler nos voeux, permettez-nous de vous présenter les nôtres, ceux de la COM, mais rassurez-vous, ce n'est que de l'humour...…

Les héros de toutes les guerres: 14/18: leg Raoul-Gervais Lufbery

Les héros de toutes les guerres: 14/18: leg Raoul-Gervais Lufbery

LES HEROS DE TOUTES LES GUERRES-14/18.    Légionnaire, puis pilote d’avions. Raoul Gervais LUFBERY Né à Chamalières, Puy- de- Dôme, le 14 mars 1885, d’un père américain, William LUFBERY et…

-->

Patrice Valantin, patron de Dervenn, à Mouazé, en a fait son cheval de bataille depuis plusieurs années déjà. Pour cet ancien légionnaire devenu ange gardien de la nature, la préservation de l'environnement ne peut se faire sans l'aide des entreprises.

En ce mois d'avril1966, le monde a, sans le savoir, donné naissance à un ange gardien. Cela fait maintenant plusieurs années que Patrice Valantin est convaincu du danger que court notre planète, et compte bien agir pour la préserver. La biodiversité, pour lui, est essentielle. «Tout le monde a déjà été alerté sur le réchauffement climatique. Ce qui est perdu ne se rattrapera pas. Mais il nous faut nous adapter, remonter ses manches et éviter les conséquences néfastes sur l'écosystème», insiste Patrice Valantin. Par son travail et son obstination, il agit. Car cet homme-là n'est pas du genre à rester les bras croisés. Et son action devrait, cette année, prendre des proportions beaucoup plus importantes. L'ONU a en effet déclaré 2010 l'année mondiale de la biodiversité. Une formidable opportunité pour Patrice Valantin d'alerter le public sur la nécessité de préserver la nature et son écosystème.

Des ministères à Copenhague
Pour cela, il n'arrête pas! De Paris à Copenhague, il frappe aux portes des ministères, à la rencontre de qui pourra l'aider à faire de la sauvegarde de la biodiversité l'enjeu de demain. «Lors de la conférence de Copenhague, c'était le marasme sur place. Le point positif, c'est que tous les chefs d'Etats étaient réunis autour pour dire qu'il y a un problème, et qu'il faut agir. La prise de conscience est tardive, mais quelque chose s'est passé, on a lancé une dynamique. Toutefois, nous avons décidé de faire bouger les choses nous-mêmes, car on ne peut pas compter sur les Etats». «La Bretagne va sauver le monde!», s'amuse même cet ancien légionnaire qui n'a pas froid aux yeux et une volonté de fer. Issu d'une famille de militaires - son grand-père était déjà dans l'armée - Patrice Valantin est d'abord passé, gamin, par la case ?antimilitariste ?, avant de vouloir s'engager dans la légion étrangère. Rattrapé par la tradition familiale, le ?boy-scout? fait Saint-Cyr, puis part en Bosnie. «J'y ai fait trois séjours, résume-t-il. Mais j'ai raté l'Afrique. C'est là-bas que je voulais mettre en oeuvre mon métier».

Il frôle la mort à Sarajevo
En fait, c'est à Sarajevo qu'il atterrit. Et qu'il manque de mourir dans une explosion, pendant le siège de la ville... «J'aurais dû y rester, mais j'avais un ange gardien...», se souvient le militaire, qui se met alors à penser à «la futilité de la construction humaine. C'est dans ces moments-là que l'on voit où est l'essentiel. Dans l'amour de ses proches, ajoute encore ce papa de six enfants. Voir une ville dans le chaos absolu fait aussi réfléchir à la fragilité de notre civilisation. Mais après la guerre, les gens se sont relevés, regroupant toutes les bonnes volontés, pour reconstruire».

«Apporter sa pierre»
De ce pan de vie militaire, Patrice Valantin a gardé une «expérience humaine et sociale unique au monde. C'est la légion qui m'a plus apporté que l'armée en elle-même. On engage des gens qui n'ont pas de relations entre eux, ils ont un passé de blessés par la vie, parfois de voyous. On les met ensemble pour se battre pour la France. En théorie, c'est quelque chose d'impossible, mais ça fonctionne, pour la grandeur du service humain. La tolérance et l'entraide sont extraordinaires». Ce travail en commun pour une même cause, Patrice Valantin l'applique aujourd'hui chez Dervenn, son entreprise de génie écologique créée en 2002. «Ce qui est important, c'est d'apporter sa pierre».

Le chêne prend racine
Quand il a préparé sa reconversion, après sa carrière de militaire, il voulait certes gagner sa vie, mais aussi utiliser des valeurs humaines. Dervenn (?le chêne? en breton), a été lancée dans le but de préserver la biodiversité, en créant et restaurant des zones de vie pour les populations végétales et animales afin d'enrayer la dégradation de l'écosystème. C'est donc aussi un projet social. Sous son chêne à lui, Patrice Valantin essaie de rendre aujourd'hui justice à la nature.

«Le génie écologique pourrait créer 30.000 emplois en 12 ans»

Patrice Valantin a mis en place un outil pour aider les entreprises à compenser


Pensez-vous que les mentalités changent sur la biodiversité?


Tout le monde s'en fout de la nature! On s'y intéresse, mais de là à y mettre de l'argent. C'est ça qui est très difficile. Nous avons notamment un énorme manque de soutien des collectivités, et j'en souffre! Il y a bien un débat sur l'environnement, le réchauffement climatique, mais personne ne parle de la biodiversité! Alors qu'en revégétalisant, on peut tempérer ce réchauffement.


Comment alors faire quelque chose?


Il faut miser sur la biodiversité comme sur une assurance-vie. On est en situation de crise, et on a un combat à gagner. Chez Dervenn, nous avons des connaissances pratiques, nous devons maintenant créer des outils, et être offensifs. Aujourd'hui, le marché doit être orienté pour être compatible avec l'écosystème. Il nous faut donc toucher les particuliers et les entreprises, qui agiront alors pour régler les problèmes de la biosphère.


Comment une entreprise peut-elle agir pour l'écosystème?


C'est le principe du programme que nous avons mis en place, le Fipan. Il faut savoir que 40% de l'économie repose sur la nature, d'après une étude du TEEB (The Economics of Ecosystems and Biodiversity). Les services fournis par les écosystèmes représentent deux fois le PNB mondial! Ce qu'il faut préserver, c'est donc notre modèle économique. Il faut le convertir, car ce n'est pas la vie qui risque de disparaître mais les entreprises!


Que pensez-vous vraiment de la taxe Carbone?

Avant, j'étais très frileux sur la compensation. Mais j'ai changé d'avis, car je me dis qu'on va trouver des solutions. Avec l'Union professionnelle du génie écologique, nous allons mettre en place une offre pour permettre aux entreprises de compenser, pour ne pas bloquer leurs projets. À Copenhague, nous avons proposé un référentiel Biodiversité et Entreprise . Cet outil entre dans la démarche de responsabilité sociale de l'entreprise. Il faut lui permettre d'atténuer ses impacts sur l'environnement.


Où en est aujourd'hui votre projet, le Fipan, visant les entreprises?


Cela va moins vite qu'on le souhaiterait. Nous avons créé une association pour vendre des actions à des entreprises sur la réhabilitation d'espaces de vie. Mais nous ne voulons pas faire de business sur la biodiversité. Cela permet au souscripteur de témoigner de son attachement à ce patrimoine et peut communiquer sur ces valeurs. Pour alerter plus encore les entreprises, nous avons mis en place une formation entreprise et biodiversité.

Il y a un vide en matière de formation autour de la biodiversité?


Totalement! C'est pour cela que nous avons créé une Union professionnelle du génie écologique pour développer notre métier. La commission de l'Afnor doit aussi le normaliser. Si on n'encadre pas ce nouveau métier, le génie écologique ne sera pas un service de qualité. Le but est que les gens aient confiance, et d'accélérer l'arrivée de la concurrence. Je parie même sur la création de 30.000 emplois dans les douze ans à venir. Pour cela, nous allons mettre en place une formation professionnelle au génie écologique, soutenue par l'État et qui se déroulera par sessions de deux mois. Pour l'encadrement, nous avons déjà recruté d'anciens militaires. Nous attendons plus que les financements.

Source : LE JOURNAL DES ENTREPRISES

IMAGE
Série, les Héros de toutes les guerres: 1918 Lieutenant OVINGTON
samedi 20 janvier 2018
     Lieutenant OVINGTON SERIE, LES HEROS DE TOUTES LES GUERRES : 1918. A la déclaration de la guerre le 2 aout 1914, un certain nombre...
IMAGE
Communication oblige...
mercredi 10 janvier 2018
  Traditionnellement, nous avons tout le mois de janvier pour formuler nos voeux, permettez-nous de vous présenter les nôtres, ceux de la COM,...
IMAGE
Les héros de toutes les guerres: 14/18: leg Raoul-Gervais Lufbery
mardi 9 janvier 2018
LES HEROS DE TOUTES LES GUERRES-14/18.    Légionnaire, puis pilote d’avions. Raoul Gervais LUFBERY Né à Chamalières, Puy- de- Dôme, le 14...
IMAGE
Commémoration et fête de fin d'année pour l'amicale de Vienne
vendredi 5 janvier 2018
  les membres et amis sympathisants de l’amicale de Vienne ont fêté Noël Le 15 décembre 2017, Pour les membres et amis sympathisants de...
IMAGE
invitation à la projection privée:"Jeunesse aux coeurs ardents"
jeudi 4 janvier 2018
  Invitation à la première du film: "Jeunesse aux coeurs ardents" 19h30 à l'Ecole militaire                              
IMAGE
La bataille d'Orléans: 11octobre1870 par le major (er) Hubert Midy
mardi 2 janvier 2018
  Première intervention de la Légion étrangère sur le sol national.                   Mort du commandant ARAGO....
IMAGE
"Titi" ou l'homme des bois...
dimanche 31 décembre 2017
C’est son écriture qui le trahit. Une de ces écritures inoubliables. Chacune de ses lettres est un tableau, écrit à la plume, avec ses pleins...
IMAGE
Maison du légionnaire: Noël en musique
samedi 30 décembre 2017
Le 23 décembre 2017, à 08h00, heure très matinale, à la “Maison du légionnaire” à Auriol, le général COMLE commençait le périple de ses...
IMAGE
Médaille militaire pour l'ancien caporal-chef Antonio Gonzales
vendredi 29 décembre 2017
L'AALE des Hautes-Pyrénées a eu l'honneur de voir décoré de la Médaille Militaire l'ancien Caporal-chef Antonio GONZALEZ au cours de la...
IMAGE
1833 - 1834: Premiers combats de la Légion étrangère
vendredi 29 décembre 2017
Histoire. 1833 & 1834. La Légion s’installe et livre ses premiers combats contre les tribus ralliées à l’émir Abd el-Kader.   Mais les...
IMAGE
2018: commémoration du centenaire de la Grande Guerre
mercredi 27 décembre 2017
2018 : fin de la commémoration du centenaire de la Grande Guerre : Il est toujours intéressant en amorçant le début de cette nouvelle année...
IMAGE
JO du 10 .01.1918: Légion d'Honneur pour le Drapeau du RMLE
mardi 26 décembre 2017
Le 10 janvier, décoration du drapeau (JO du janvier 1918): « A l’issue du coup de main du RMLE, effectué le 8 janvier, avec le succès que...
IMAGE
Le mot de Noël du Président Fédéral
dimanche 24 décembre 2017
"Sentinelle" par Louis Perez Y Cid   Chers Anciens, chers Camarade, Mesdames, Messieurs,   "Noël est une des fêtes les plus importantes de la...
IMAGE
Conte de Noël 2017 par Louis Perez Y Cid et CM
dimanche 24 décembre 2017
Aquarelle de Louis Perez Y Cid pour le conte de Noël 2017   "Il s’était perdu, comme le font un si grand nombre d’entre nous, puis, il avait...
IMAGE
Décès de Fabienne Monclar épouse du colonel (er) Bernard Dufour
vendredi 22 décembre 2017
Nous apprenons le décès de madame Fabienne Monclar, épouse du colonel (er) Bernard Dufour survenu le jeudi 21 décembre 2017. Ses obsèques auront...
IMAGE
Merci aux Bénévoles
vendredi 22 décembre 2017
  Nous souhaitons rendre hommage à tous les bénévoles sans lesquels l’image de notre communauté d'anciens légionnaires n’aurait pas les...
IMAGE
Ordre de bataille du RMLE au 1er janvier 2018 (par H.Midy)
jeudi 21 décembre 2017
ORDRE DE BATAILLE DU RMLE au 1er janvier 1918 Chef de Corps : lieutenant-colonel ROLLET- Capitaine adjoint : De LANNURIEN- Lieutenant BUGNAZET :...
IMAGE
Amicales Aubagne et Vaucluse au Royal étranger
jeudi 21 décembre 2017
Le Colonel Olivier Baudet, chef de corps du 1er REC  a convié les anciens d'Aubagne et du Vaucluse le mercredi 20 décembre 2017 au camp de...
IMAGE
lettre du BARLE de Décembre
mercredi 20 décembre 2017
IMAGE
Noêl à la FSALE
mercredi 20 décembre 2017
Il est coutume de dire que ce qui se renouvelle plusieurs fois, devient incontournablement une tradition. C’est ainsi que cette année “encore”...
IMAGE
Clin d'oeil à Isabelle, secrétaire de la FSALE.
mardi 19 décembre 2017
  Voici maintenant 25 ans que madame Isabelle Dezoteux occupe les fonctions de secrétaire à la Fédération des Sociétés d’Anciens de la...
IMAGE
Repas de Noël pour l'Amicale d'Aubagne et sa région
jeudi 14 décembre 2017
Fort d’un effectif de 90 participants correspondant à la capacité de la salle à manger de la “Popote” de l’Institution des Invalides de la...
IMAGE
11 novembre avec l'Amicale Irlandaise.
mercredi 13 décembre 2017
La commémoration de l’armistice célbrée ce 11 novembre 2017 a été marquée cette année, par une collaboration active des ambassades de France...
IMAGE
Décès de l'adjudant-chef (er) Tibor Szecsko
samedi 9 décembre 2017
Adc (er) Tibor Szecsko au musée de la Légion   Nous apprenons le décès de l'adjudant-chef (er) Tibor Szecsko, ancien conservateur du musée de...
IMAGE
Médaille de la FSALE: Session de Noël 2017
vendredi 8 décembre 2017
Médaille de la FSALE Distinction honorifique spécifique à la FSALE, la « Médaille de la Fédération » est destinée à récompenser les...
IMAGE
Maison du légionnaire: Décès de François Fernandez
jeudi 7 décembre 2017
Le Lieutenant-colonel (er) Zlatko Sabljic, les pensionnaires de la Maison du Légionnaire ont le regret de vous faire part du décès de l'ex...
IMAGE
Un légionnaire hors normes
jeudi 7 décembre 2017
Peintre, espion du Tsar, légionnaire au front, puis interprète et brancardier. PREAMBULE : Alexandre Zinaview, de son vrai nom Petrovitch...
IMAGE
peintre inconnu
jeudi 7 décembre 2017
Coïncidence: Je venais de mettre en ligne cet article un "peintre inconnu" que le major (er) Midy me proposait celui concernant un autre peintre:...
IMAGE
Remise des Fourragères et insignes régimentaires au 1er REC
mardi 5 décembre 2017
Régiment de traditions s’il en est, le 1er Régiment Etranger de Cavalerie se regroupait le lundi 5 décembre pour une émouvante cérémonie de...

amoilalegion.png

Qui est en ligne TPL_ALTCOLLAPSE

Nous avons 316 invités et aucun membre en ligne